Conclusion

Les Jeux Olympiques sont donc aujourd'hui considérés comme l'événement sportif le plus important. De part son origine antique qui lui conforte son image de plus grand évènement sportif au monde, son renouveau en 1896 grâce au français Pierre de Coubertin qui modernise les JO et par les nombreux faits politiques qui sont liés aux Jeux Olympiques. L'histoire des Jeux Olympiques apporte donc un pouvoir trés important au CIO dans la politique mondial.

Aujourd'hui, l'économie a pris une place prépondérante dans les Jeux Olympiques. Etant l'événement sportif le plus médiatisé, c'est le moment idéal pour une entreprise de se faire connaître. Le CIO fait donc des partenariats avec certaines multinationales. Ces contrats se chiffrent en millions de dollards et profitent aux deux parties ; d'abord l'entreprise qui profite de l'exposition médiatique et peut s'identifier à l'image, aux valeurs des Jeux Olympiques, ensuite, le CIO, qui vend l'image des Jeux Olympiques. Aujourd'hui, le CIO peut presque être considéré comme une multinationale, avec comme marque les Jeux Olympiques. Le CIO a donc un fort pouvoir de pression sur les entreprises et les gouvernements. Jacques Rodge est, peut-être, considéré aujourd'hui comme l'un des hommes les plus puissant du monde.  

Les JO de Pekin 2008 en sont la preuve. L'empleur médiatique qu'ont pris les JO et la façon dont le CIO a su faire taire les menacesde boycott et les critiques montrent la puissance politique et économique du CIO. Une fois ces jeux commencés les médias se sont surtout concentrés sur l'évènement sportif et non plus sur l'évènement politique. Ces jeux sont donc un succés pour le CIO, qui montre ici toute sa puissance

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site